lundi 30 mars 2015

Le 30 du mois #7

Je m'excuse d'avance pour ce 30 du mois qui va se révéler un peu morose. J'ai faim, j'ai froid, j'ai sommeil, mais je vais le faire, je vais y arriver enfin disons que surtout j'ai eu le temps de rien, enfin presque rien lire. Pour être plus clair et plus honnête, j'ai pas lu ce que je voulais lire et je suis à la bourre. Bref voyons la photo de groupe, la photo des entrées qui fait mal : 


Entrées :


  1. Le Loup dans le camion blanc de John Darnielle, livre que je ne m'attendais pas du tout à recevoir.
  2. Prime Time de Jay Martel
  3. Black Out de Marc Elsberg, un post-apo Miamm 
  4. Yellowstone de Ludovic Albar, parce que Thrillers et anticipation ça me ait souvent de l'œil.
  5. Les vieux fourneaux, tome 1 : ceux qui restent de Lupano et Cauuet, reçu dans le cadre de l'opération « La BD fait son festival »
  6. Le Voyage de Simon Morley de Jack Finney, ré-éditions avec couverture d'Aurélien Police, d'une livre que je ne connaissais pas mais qui m'a tout l'air d'être magnifique. Comment ne pas résister ?
  7. La Ménagerie de Papier de Ken Liu, parce que ce livre devrait être prescrit et remboursé par la sécu; je dis ça mais en même temps je ne l'ai pas encore lu ^^
  8. Le Monde Caché d'Axton House de Edgar Cantero, parce que Super 8 continue de proposer des bouquins pleins de peps, de piquants et originaux.
  9. L'obsession de James Renner, précédement paru chez Super 8, Pocket me permet de le découvrir, alors Why not ?
  10. L'expérience de Christophe bataille (absent de la photo)

Sorties :



Thinking Eternity de Raphael Granier de Cassagnac    6/7



Agréable moment de lecture avec cette préquelle de Eternity Incoporated. Thriller d'anticipation qui pose plein de questions sans pourtant vous apporter toutes les solutions... Un livre très intéressant, bien mené et brillant => La Chronique










Gretel and The Dark d'Eliza Granville  Coup de Cœur 

Moment de lecture inoubliable. Un récit qu'on devrait tous découvrir. D'ailleurs, on devrait tous avoir au moins un Mirobole chez soi, si vous ne savez pas par lequel commencer, débutez par celui-ci, vous n'en ressortirez peut-être pas entier, à moins que vous vous en sortiez grandi ! De plus la plume de l'auteur est admirablement ciselée, de quoi ravir plus d'un lecteur. Foncez vous dis-je => La Chronique








L'expérience de Christophe Bataille 5/7 

Je suis sorti de la tranchée et tout de suite ses yeux m’ont fixé : deux prunelles de cendre. C’était une chèvre, une pauvre chèvre que nous n’avions pas vue, enchaînée sur la plaine, face au pylône et à la bombe. Un chevreau semblait s’abriter derrière elle, sur ses pattes tremblantes. Tous deux étaient comme cuits. J’ai abandonné mon compteur, et la chèvre s’est mise à hurler. Le chevreau était tombé sous elle. Il y avait ce cri, mécanique, sans être, un cri à nous rendre fous. Pour ce cri, j’aurais renoncé à la France. »
Avril 1961, dans le désert algérien. A trois kilomètres de ce point inconnu, une tour de cinquante mètres porte une bombe atomique. Le jeune soldat qui parle, accompagné d’une petite patrouille, participe à une expérience. Il est un cobaye.
C’est cette zone d’intensité extrême que nous livre Christophe Bataille. Face à l’histoire et à la mort, il reste les mots, les sensations, la douceur du grand départ puis la lumière.
Un court récit poignant dénonçant une réalité pas très éloignée de notre génération qui donnera certainement la nausée à certain pour peu => Je ne pense pas le chroniquer, je vous invite à lire celle de Just A Word



 Les vieux fourneaux, tome 1 : ceux qui restent de Lupano et Cauuet   7/7

Très agréable moment de lecture avec une BD offrant un scénario bien plus profond qu'il n'y parait à première vue, offrant une multitudes de pistes. Sorti de ce premier tome, on est forcé de vouloir continuer l'aventure, d'en connaitre plus sur ces personnages singuliers et le tout dans une scénario qui pointe de façon pertinente notre société actuelle. => La Chronique








L'échange de Alan Bennert     6/7


Richard Cochrane avait un rêve : quitter Appleton, sa petite ville natale et faire carrière sur la scène de Broadway. Ce rêve, il l'a concrétisé mais, chaque fois que le rideau tombe sur un spectacle, il remâche les échecs dont est jalonné sa vie privée. Jusqu'au jour où il a cette étrange vision d'un bureau où crépitent des machines à écrire...
Dans uyne autre réalité, Rick Cochrane, lui, n' jamais quitté Appleton. Employé dans une compagnie d'assurance, il a deux beaux enfants, une épouse adorable, mais il étouffe, ravagé par le regret d'avoir renoncé à sa passion du théâtre pour fonder une famille. Jusqu'à ce curieux vertige au cours duquel lui apparaît un homme au costume élisabéthain...
Deux vies séparées par le temps et le hasard et qui pourtant, un soir de pluie, vont se rejoindre. L'occasion unique pour Richard et Rick d'échanger leurs rôles, d'explorer les voies qu'ils n'ont pas prises, de découvrir que dans un monde ou un autre le prix du bonheur reste le même...

Une très belle uchronie personnelle, brillamment écrit. => Chronique à venir  



Le Loup dans le camion blanc de John Darnielle  5/7


À dix-sept ans, Sean est défiguré. Sous l'effet des pilules analgésiques ingurgitées trois fois par jour, son imaginaire ? nourri des lectures de Conan le Barbare, des fanzines de science-fiction ou de musique rock ? s'enflamme : il crée Trace Italian, un jeu de rôle par correspondance dans lequel les joueurs cherchent un abri dans une Amérique post-apocalyptique. Reclus dans sa maison du sud californien, Sean, devenu adulte, reçoit un jour une lettre d'injures le tenant pour responsable de la mort de deux adolescents qui ont voulu transposer Trace Italian dans le monde réel. Ce drame réactive chez lui des souvenirs enfouis. Dans le labyrinthe de sa mémoire, il tente, à travers des événements anodins, de comprendre comment certains choix ont pu bouleverser toute sa vie.Le Loup dans le camion blanc est une histoire envoûtante, à la fois sombre et brillante, débordante d'imprévu, de solitude et de fuite.
Une lecture particulière, singulière qui vient aborder des thèmes sensibles : la monstruosité, la solitude, l'adolescence, la douleur. => Chronique à venir.

Et bien voilà le bilan, c'est fini, je n'ai encore une fois pas été à la hauteur. J'achète du temps à qui peut m'en vendre !

Je vous donne rendez vous le mois prochain où je peux essayer de vous annoncer un peu le programme : Prime Time, Le Voyage de Simon Morley, La ménagerie de Papier, Black Out. Si je lis tout ça, je serais fière de moi/du mois. 

14 commentaires:

  1. Il a l'air intéressant Le Loup dans le camion blanc. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressant, labyrinthique. Pas sur d'avoir tout bien saisi. Poignant, quelques déprimant...

      Supprimer
  2. Simon Morley, EXCELLENT. Il me reste 80 pages !
    J'espère que tu trouveras plus de temps pour lire en avril !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en réalité c'est pas du temps qu'il me faut mais l'énergie.

      Supprimer
    2. Je t'envoie du power par l'esprit !

      Supprimer
    3. Yessss merci. Bon je l'ai pas encore reçu. T'as un n° de suivi ? :p

      Supprimer
  3. Ben pourquoi tu chouines! de belles entrées, de belles sorties! :p

    RépondreSupprimer
  4. Je confirme pour Gretel and The Dark. Commencé ce week-end, j'ai été conquise par le style dès les premières pages....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohh ça me fait plaisir. Bonne lecture ;)

      Supprimer
  5. Oh le mois de mars n'est jamais très ensoleillé, ça joue. Oh, mais tu finiras par les lire :) C'est chouette quand même. Tiens, je n'ai pas entendu parler du roman d'Elsberg. Ahlàlààà, j'ai adoré le roman de Finney :) Bientôt je découvre Granville, grâce à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte pour le Simon Finney.
      Et bonne lecture de Gretel. Je prédis que tu vas aimer ;)

      Supprimer
  6. Nan mais faut pas avoir honte, c'est super joli un étalage de livres neufs (enfin jusqu'au moment où il faut les ranger :P). Bon courage pour trouver du temps (s'ils font une offre 2 pour 1 préviens moi, je signe aussi ^^)

    RépondreSupprimer

déposez votre ânerie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...