samedi 21 décembre 2013

Les Damnés de L'asphalte - Laurent Whale



Quinze ans ont passé depuis l’invasion venue du Nord, mais le monde ne s’est pas amélioré, bien au contraire… La misère et la famine règnent sur un pays ravagé. Villes fantômes, bandes organisées, soldats de fortune et sectes d’illuminés en tout genre se partagent la route du Sud. Il faudrait être fou pour l’emprunter. Fou… ou déterminé. 

Lorsque son frère est porté disparu, Miki, le jeune mécano, se met en tête de rallier la péninsule ibérique. À ses côtés, Toni, le pilote, et Cheyenne, le hors-murs, reprennent du service ! 

Commence pour eux un périple à travers un pays en proie aux flammes et au chaos. Et, alors que les survivants se disputent les miettes de la civilisation, une menace resurgit des abysses du monde d’avant. Un cauchemar sans nom qui pourrait bien barrer la route aux damnés de l’asphalte…



À la sortie des « Damnés de L'asphalte » il me paraissait évident de me le procurer et de la plus noble des manières en rencontrant l'auteur. Parce que oui, Laurent Whale fait partie de ces auteurs où j'ai mis en place une veille automatique. Un Laurent Whale sort un Laurent Whale tu auras … Donc intitule de préciser que j'avais lu et aimé « Les étoiles s'en balancent ». 

Les Damnés est développé dans le même univers que les étoiles s'en balancent, d'ailleurs l'intrigue se déroule 15 ans après et le personnage principal, par contre, n'est plus le même, on y retrouvent pas mal de protagonistes de l'ouvrage précédent, mais c'est tout. C'est tout, dans le sens où, oui les Damnés de l’Asphalte est une suite mais peut parfaitement se lire indépendamment ou même dans le désordres soyons fou !

Miki, le personnage principale, qu'on a connu pour ceux l'ayant lu dans « les étoiles » monte un groupe d'expédition afin de retrouver ses frères, Erwan et Tom, disparus deux ans auparavant lors d'un vol d'exploration vers L’Espagne. Ce groupe est composé de Toni et Cheyenne qu'une fois encore on a pu rencontrer dans l'ouvrage précédent ainsi que Vincent le fils de Tom accompagné de sa douce, Marjorie. Cette expédition sera, comme il se doit dans un post-apo digne de ce nom, semée d’embûches. Miki est devenu par défaut le chef et se retrouve souvent confronté à des prises de décision difficile sur un terrain hostile et souvent inhospitalier. Le groupe se retrouve à traverser l'Espagne, aucun des membres du groupe ne maîtrisent d'ailleurs la langue locale ce qui va vite se révéler comme un handicap. Allant de déboire en surprise, l'auteur, cette fois nous fait traverser un nouveau territoire à travers les yeux de Miki, et cela se révèle très convainquant. La plume est fluide et efficace, avec toujours des thèmes que l'écrivain affectionne et qu'il est tout aussi bon de retrouver, cette amitié quasi fraternelle et l'amour bien sur, juste ce qu'il faut sans tomber dans la romance dégoulinante. 

Encore une fois Laurent Whale nous offre un post-apo itinérant digne d'un Julia Verlanger, d'ailleurs son roman était en lice pour le prix éponyme.


              


Retrouver la chronique du livre défi de Lune : ICI




3 commentaires:

  1. Contente que ça t'ait plu, en même temps je n'en doutais pas, ayant moi-même plus qu'apprécié ce post-apo ! (que j'ai chroniqué aussi hein :p)
    t'as oublié le logo du défi :x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je mets le logo que dans le choix de lecture, il me semble Oo

      Supprimer
    2. ah moi je le mets partout !!

      Supprimer

déposez votre ânerie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...