vendredi 5 juillet 2013

Point Zéro - Antoine Tracqui


Editions : Critic
Collection : Thriller
Date de parution : 23 mai 2013
prix papier : 25 €
872 pages 
1938. Italie. Dans les rues de Palerme, un jeune fuyard tente d’échapper à la policesecrète de Mussolini. Dans sa main, une mallette dont le contenu semble exciter biendes convoitises.1944. États-Unis. Sur une route poussiéreuse du Middle West, trois hommesd’exception jettent les bases d’un projet qui pourrait bien changer l’issue de laguerre.De nos jours. Caleb McKay, un ex-SAS reconverti dans les missions de sauvetage àrisque maximal, est recruté par un milliardaire excentrique pour rejoindre un pointbien précis du littoral Antarctique où, quelques jours auparavant, un satellite espiona fait une incroyable découverte.Très loin de là, au fin fond de la Russie, un vieil homme interrompt prématurément sapartie de chasse pour se mettre lui aussi en route...Du tréfonds du sous-sol africain aux pentes de l’Etna en passant par les côtes désolées du continent austral s’enclenche une course contre la montre à la recherche d’un des secrets les mieux gardés de l’Histoire.
Après un prologue très réussi, l'intrigue contemporaine, elle, débute au Zimbabwe par une mission de sauvetage dans une mine. Le prologue m'avait déjà happé mais là je dois dire que j'ai été bluffée par ce passage dans les mines !! C'est à partir de là que les personnages vont se mettre en place. Suite à ce sauvetage, des membres de la « Hard Rescues » vont se faire recruter par un milliardaire que tout le monde pensait mort depuis des décennies. Leur mission est des plus obscures et parmi ces personnes de la « Hard Rescues » Caleb Mckay semble tenir une place importante aux yeux de ce milliardaire excentrique. Ensuite, on arrive très vite dans un Bunker en Antarctique … Et là je n'ai pas spécialement envie de vous en révéler plus ...

Un livre dure à résumer, je rejoins l'avis de Kissifrott la dessus. C'est tellement prenant, pour un premier roman, qu'il est difficile de donner un avis objectif sans user de superlatifs à chaque ligne.

Cependant, je n'ai pas été capable de le lire d'une traite, non pas que je n'ai pas aimé, mais je préférais digérer ce que je lisais tranquillement. Parce qu'il faut bien le dire Antoine Tracqui est bluffant, tant dans la richesse de son écriture que dans le contenu de l'intrigue, qui est menée de main de maître. 

Certes je n'ai pas peut être pas le recul nécessaire pour en juger, on ne peut pas dire que le thriller, bien qu'aimant en lire soit mon type de lecture récurrent. Mais comme l'a fait David S. Khara auparavant, j'ai aimé ce mélange d'histoire, le roman débute en 1938 en pleine Italie Mussolinienne, et cette intrigue façon techno-thriller qui se déroule en 2018. 

Dornier Do-X
878 pages, ça peut paraître effrayant et pourtant on ne s'ennuie pas, il n'y a aucun temps morts, aucun remplissage, chaque chapitre a son importance, les personnages récurrents sont remarquablement exploités. L'action est haletante, quand on arrive à la moitié du livre on commence à saisir que les 878 pages ne seront pas suffisantes pour conclure l'intrigue. Et rendu à la fin, on regrette carrément que ce soit aussi court !!

Et une mention très spéciale pour le Dornier Do-X, j'ai trouvé son exploitation excellente !

Point zéro est donc un de mes coups de cœur 2013, une lecture indispensable pour tout les amateurs de Technotriller et c'est donc également sans surprise que j'ai proposé Point Zéro pour le prix Planète Sf des bloggeurs 2013 ! Et maintenant je croise les doigts pour qu'il soit nominé pour la short liste ! 





6 commentaires:

  1. En cours, c'est vrai que le côté documentation historique est excellent ! Et on ne s'ennuie pas une seconde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors où tu en es ma choupette ?

      Supprimer
    2. Terminé, coup de cœur total, génial !

      Supprimer
  2. Décidément, je vais finir par me laisser convaincre avec toutes ces critiques dithyrambiques !
    C'est le début d'un cycle où c'est un one-shot ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non ce n'est pas un one-shot, je l'ai compris vers la moitié du livre. Et L'auteur me l'a confirmé quand je l'ai rencontré. Il me semble qu'il y aura 3 tomes. Bien franchement ça se lit très très bien !

      Supprimer
    2. Roman coup de cœur aussi pour moi. Franchement lisible en one-shot, mais tu n'auras pas envie de t'arrêter là Lorhkan, comme pour Magie Brute ;-)

      Supprimer

déposez votre ânerie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...